• Via di San Gallicano, Rome, Italy
  • (39) 06 8992225
  • dream@santegidio.org

Les rêves grandissent : DREAM 2.0 autrement dit Disease Relief through Excellent and Advanced Means

Aujourd’hui le concept de santé globale (Global Health) est de plus en plus prégnant. Nous vivons en effet dans un monde globalisé et interdépendant, dans lequel l’intensité des migrations, des échanges commerciaux et des communications entre les personnes et les pays est en constante augmentation. Toutefois l’accessibilité aux soins reste encore un mirage pour de nombreuses populations africaines. C’est pourquoi le renforcement des différents systèmes de santé représente aujourd’hui un sujet prioritaire dans l’agenda du développement pour les pays les plus pauvres. Les Nations unies en ont fait l’un des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) dans un avenir proche.

Le travail de DREAM a montré ces dernières années que les investissements dans le soin du SIDA ont eu un impact énorme et très positif sur les systèmes de santé, contribuant à un changement des lignes directrices nationales et suggérant, à partir des meilleurs protocoles diagnostiques et thérapeutiques du monde riche, un modèle d’organisation africain de la gestion des soins, complètement nouveau et reproductible pour d’autres maladies. Aujourd’hui, grâce aux traitements, les patients VIH conquièrent une bonne qualité de vie et, comme les autres, souffrent d’autres pathologies. La vie retrouvée d’un grand nombre de malades pose donc de nouvelles questions que nous ne pouvons pas éluder.

Le programme DREAM se propose de relever avec un élan nouveau le défi de la santé globale, aussi pour l’Afrique. Il représente un modèle de lutte non plus seulement contre le VIH/SIDA et la malnutrition, contre lesquels l’Accès au Traitement Universel reste le rempart le plus important, mais aussi contre d’autres maladies infectieuses et contre de nombreuses pathologies chroniques.

Cela fait longtemps que nous avons commencé à porter attention aux principales maladies auxquelles les Africains sont confrontés : la tuberculose, la malaria, les anémies, les hépatites, certains types de tumeurs et encore les pathologies liées à l’espérance de vie accrue des Africains, mais aussi des malades VIH qui sont en traitement ; pathologies cardiovasculaires, hypertension artérielle, maladies métaboliques parmi lesquelles le diabète. Sans oublier les nouvelles pandémines, comme Ebola.

C’est justement pour mettre l’accent sur cet élargissement survenu ces dernières années que nous nous sommes proposé une signification plus large de l’acronyme DREAM.

Non plus seulement « Drug Resource Enhancement Against AIDS and Malnutrition » mais « Disease Relief through Excellent and Advanced Means », autrement dit « Traitement des maladies à travers des moyens avancés et d’excellence ». Notre rêve grandit.

LogoDREAM_IT_nuovo (1)

Ce DREAM, que nous pourrions qualifier de DREAM 2.0, relève un nouveau défi. La longue expérience de ces années, le modèle produit et le soutien efficace et concret de nombreux professionnels européens et africains nous ont permis d’accomplir ce saut.

En regardant l’avenir, il semble évident qu’aujourd’hui déjà les conditions sont réunies au niveau mondial pour faciliter l’apparition de nouvelles pandémies. Pour lutter contre tout cela, il faut construire des systèmes interconnectés, écosolidaires et équi-solidaires qui ne soient pas considérés comme un « luxe » par le nord du monde, mais comme une nécessité urgente pour le

monde entier. En définitive, ce dont nous avons besoin, c’est d’une mondialisation de la solidarité, comme nous le rappelle souvent le pape François.

DREAM 2.0 se prépare à tout cela. C’est une grande entreprise : nombre de restrictions, surtout économiques, amèneraient à penser que c’est impossible. C’est toutefois possible si nous avons l’audace d’écouter à la fois le cœur et la raison. Ce dont nous avons besoin, c’est un regard qui ne soit pas effrayé et impuissant, mais d’une approche intelligente et inquiète qui peut changer et libérer la vie de nombreux Africains de la maladie.

DREAM n’abandonne pas l’Afrique, mais nourrit un rêve encore plus ambitieux, et continue !

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Cette page est aussi disponible dans: itItaliano enEnglish pt-brPortuguês esEspañol