• Via di San Gallicano, Rome, Italy
  • (39) 06 8992225
  • dream@santegidio.org

Les « Champions » au centre DREAM de Maputo

Améliorer l’accès aux services de santé, surtout dans le cadre du traitement du virus VIH, avec une attention particulière portée aux adolescentes et aux femmes. C’est le thème qui a fait l’objet le 22 juin dernier à Maputo d’une importante conférence à laquelle ont participé les « Champions pour une génération délivrée du SIDA en Afrique », autrement dit d’anciens hommes d’Etat africains qui ont manifesté une attention particulière à cet aspect important de la santé et qui ont réussi à apporter des améliorations significatives dans ce domaine, grâce à leur bonne gouvernance durant leur mandat. Une occasion pour réunir des personnalités influentes et reconnues, capables d’orienter et d’améliorer les politiques sanitaires en Afrique subsaharienne.

Le lendemain, une importante délégation des « Champions » a visité à Maputo le centre DREAM « para criança » de la Communauté de Sant’Egidio, afin de connaître de près la réalité et l’exemple des « bonnes pratiques » offertes par le modèle DREAM. Les anciens présidents Alberto Chissano (Mozambique), Kgalema Petrus Motlanthe (Afrique du Sud) et Speciosa Wandira-Kazibwe (Ouganda), accompagnés de représentants institutionnels du Lesotho, du Swaziland, du Kenya, de la Tanzanie et de la Zambie, ont été accueillis par l’équipe de DREAM qui a ainsi pu leur présenter les services de santé proposés dans le centre, où des milliers de patients reçoivent gratuitement les soins, ainsi que le niveau élevé de spécialisation du laboratoire de biologie moléculaire en annexe du centre de soins, l’un des sept laboratoires réalisés par DREAM dans le pays.
Toute la délégation a salué les prestations offertes. Le président Chissano a tenu à se faire mesurer sa pression artérielle et, s’adressant aux nombreux patients présents, les a tous invités à suivre scrupuleusement les contrôles et les prescriptions médicales. Le président a voulu faire savoir ensuite qu’il a toujours estimé la programme DREAM et qu’il l’a accompagné dès ses débuts, alors même que les médicaments antirétroviraux n’étaient pas encore disponibles dans le pays, ajoutant que la Communauté de Sant’Egidio a été pionnière dans l’introduction de la thérapie pour le soin du SIDA. S’adressant au président, l’un des patients qui suit régulièrement les soins dans le centre, prenant la parole, a parlé du centre DREAM comme d’une maison aussi accueillante qu’une famille. Une famille qui ne se limite pas seulement au Mozambique, où elle a accompli ses premiers pas, mais qui s’est répandue dans dix autres pays d’Afrique subsaharienne, une « bonne pratique » dont les « Champions » ont convenu qu’elle devait être connue et recopiée, afin que l’avènement en Afrique d’une génération enfin libre du SIDA puisse bientôt devenir une réalité, comme les milliers d’enfants nés sains et affranchis du virus VIH grâce au protocole de soins suivi par leurs mères dans ce centre DREAM.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Cette page est aussi disponible dans: itItaliano enEnglish pt-brPortuguês esEspañol