• Via di San Gallicano, Rome, Italy
  • (39) 06 8992225
  • dream@santegidio.org

Nutrition et santé avec DREAM 2.0

Le cycle de formation « Nutrition et santé », organisé par le programme DREAM de la Communauté de Sant’Egidio avec la contribution du « 8 x mille » de l’Eglise catholique italienne a vu la participation pendant quatre jours de 23 techniciens communautaires de santé des centres DREAM de Tanzanie (provenant de Iringa, Arusha, Uwemba et Masanga) et de 20 techniciens communautaires de Iringa, Usokami et du district de Pawaga, l’un des plus touchés par la malnutrition infantile, dans la région de Iringa.

La malnutrition constitue aujourd’hui encore l’un des principaux facteurs qui contribuent à la mortalité infantile en Tanzanie. Dans ce pays, 34,4 % des enfants âgés de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique, mais ce taux atteint 50 % dans les zones rurales et dans les zones les plus pauvres. La malnutrition aiguë concerne 4,5 % de la population, soit environ 2 600 000 personnes. Le pays a récemment inscrit la lutte contre la malnutrition parmi ses priorités dans le domaine de la santé publique.

 

Dans la région de Iringa, plus de 14 000 enfants souffrent de malnutrition, dont 4 700 de malnutrition sévère aiguë, comme l’ont rappelé les autorités locales (le Regional Commissioner et le Regional Medical Officer), présents à l’inauguration.

Parmi les causes de malnutrition, figurent la pauvreté de la population rurale et un régime majoritairement basé sur la consommation de céréales et de tubercules, avec un faible apport d’aliments riches en micronutriments et protéines.

C’est la raison pour laquelle, pendant la formation, une large place a été donnée à la formation relative à la manière d’éduquer la population à l’adoption un régime nutritionnel correct et diversifié, en améliorant l’alimentation locale.

Avec l’aide de nutritionnistes tanzaniens et à partir d’expériences dans le domaine, comme celle de la Communauté pape Jean XXIII, des conseils pratiques ont été mis au point ainsi qu’une série de recettes utiles pour les enfants âgés de 6 mois à 2 ans, l’âge le plus à risque pour ce qui concerne la malnutrition.

Un autre thème abordé a été celui de l’hygiène dans la préparation et la conservation des aliments et l’importance de consommer de l’eau sûre.

L’accès insuffisant à l’eau potable constitue en effet la cause de maladies répétées qui peuvent porter préjudice à la bonne croissance de l’enfant.

A la fin du stage, tous les participants, en plus de l’attestation de participation, ont reçu l’édition en kiswahili du livre Comment va la santé ?.

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Cette page est aussi disponible dans: itItaliano enEnglish pt-brPortuguês esEspañol