• Via di San Gallicano, Rome, Italy
  • (39) 06 8992225
  • dream@santegidio.org

Un nouveau centre DREAM sera construit dans la ville de Dubreka grâce au financement de l’ambassade du Japon en Guinée

Le 15 mars un accord a été signé entre l’ambassade du Japon et la Communauté de Sant’Egidio pour la construction d’un nouveau centre DREAM dans la ville de Dubreka. Il s’agit d’une ville située à 60 km environ de Conakry, la capitale. L’urbanisation intense de la périphérie de Conakry inclut progressivement cette ville dans le tissu urbain. Les coûts élevés des loyers en ville incitent un grand nombre d’habitants à chercher un logement de plus en plus loin du centre de Conakry et la préfecture de Dubreka, au départ plutôt rurale, vit actuellement une grande expansion démographique.

DREAM a commencé à travailler dans cette préfecture il y a sept ans, quand, grâce à une petite contribution d’ONUSIDA, il a été décidé de louer et de restaurer une petite construction. Le projet ONUSIDA, conçu pour garantir à une trentaine de femmes positives le programme de prévention de la transmission du virus VIH de la mère à l’enfant, a pu s’élargir petit à petit à plus de 300 patients soignés aujourd’hui gratuitement avec DREAM. Le petit centre a été inauguré en septembre 2011 par la Première Dame et accueilli comme une fête par la population locale.

Actuellement, le centre est ouvert une fois par semaine s’insérant dans le réseau des centres « satellites » créés par DREAM pour toucher les patients éloignés du centre de Conakry (un second centre se trouve dans la préfecture de Coyah et un autre est intégré dans une maternité dans le quartier de Matoto à Conakry). Tous ces centres peuvent profiter du travail du laboratoire de biologie moléculaire, situé dans le centre principal à Conakry, avec un transport quotidien des échantillons sanguins et des équipes médicales mobiles qui garantissent le même standard de consultations et la délivrance de médicaments à tous les centres.
L’objectif de renforcer la présence dans ces lieux et particulièrement à Dubreka pourra se réaliser par la construction de ce nouveau centre, garantissant une plus grande stabilité et une présence quotidienne auprès des patients de cette zone.
Le centre sera construit sur un terrain acquis il y a plusieurs années grâce à un don. Sa construction était attendue depuis un certain temps faute de soutien. La signature de cet accord marque le point de départ de ce projet. La fin des travaux est prévue d’ici douze mois.
La cérémonie qui s’est déroulée dans la résidence de l’ambassadeur Hisanobu Hasama a vu la participation de plusieurs représentants des institutions qui ont accompagné l’histoire de cette présence de DREAM à Dubreka et plus généralement en Guinée : la représentante d’ONUSIDA en Guinée, Mme le docteur Dado Syd Gnakassi, le représentant de la Fondation de la Première Dame, Mme Traoré, le secrétaire de la nonciature apostolique en Guinée, le coordinateur du programme national de prise en charge sanitaire du VIH/SIDA représentant le ministère de la santé. Ce fut donc l’occasion de remercier ceux qui, à différents titres et de diverses manières, ont soutenu les efforts de DREAM pour offrir gratuitement des soins de qualité surtout aux patients les plus éloignés du centre de la capitale. Un remerciement a été adressé en particulier à la contribution offerte au programme DREAM au cours de ces années par la conférence épiscopale italienne, fonds du « 8 per Mille », et par la Papal Foundation, tout comme le Japon qui a bien évidemment été remercié pour cette nouvelle collaboration
.

Les liens avec ce pays se renforcent en Guinée après les projets lancés au Mozambique par l’intermédiaire de l’ambassade du Japon à Maputo, qui a rendu possible la construction du centre de santé dédié aux femmes à Matola tandis que s’achèvent les travaux pour un nouveau centre DREAM dans le quartier de Zimpeto.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Cette page est aussi disponible dans: itItaliano enEnglish pt-brPortuguês esEspañol