• Via di San Gallicano, Rome, Italy
  • (39) 06 8992225
  • dream@santegidio.org

Les défis du traitement du VIH et de la coïnfection VIH/tuberculose en Afriqueica

Un stage pour les personnels de santé, organisé par le programme DREAM de la Communauté de Sant’Egidio, s’est déroulé la semaine passée à Kinshasa sur le thème « Les défis du traitement du VIH et de la coïnfection VIH/tuberculose en Afrique », au cours duquel, parmi les différents thèmes traités, ont été abordés les aspects liés au passage à la troisième génération d’antirétroviraux et à l’utilisation du test de résistance. Le stage a vu la participation de 40 personnels de santé, médecins, infirmiers et personnel paramédical du centre DREAM de Kinshasa et de plusieurs centres de santé et hospitaliers de la région qui collaborent à des titres divers avec le programme DREAM, ainsi que des représentants du personnel des centres DREAM de Mbandaka (Province de l’Équateur) et de la région du Bandundu. Le cours a été donné par le professeur Pasquale Narciso infectiologue de grande expérience en Europe et consultant clinique du programme DREAM depuis les débuts. C’est précisément sa grande expérience, acquise sur les deux fronts, européen et africain, qui a permis de mettre en œuvre une formation de haut niveau et de fort impact local. Les stagiaires ont activement participé à la session avec la présentation de cas complexes auxquels ils ont été confrontés dans l’exercice de leurs fonctions et ils ont salué l’effort et l’efficacité du transfert de compétences. Tous ont fait part de leur souhait de participer à d’autres stages de ce niveau, mais surtout, ils se sont sentis plus unis et plus forts dans le fait d’affronter ensemble les défis sanitaires que constituent sur le terrain la maladie du VIH et la tuberculose, lesquelles tuent encore de nombreuses personnes à Kinshasa et en RDC.

À l’occasion de la présence du professeur Narciso, une conférence a également été organisée à l’université d’État de Kinshasa Unikin, dans la faculté de médecine, sur le thème « Les résistances du virus VIH aux médicaments antirétroviraux » devant une cinquantaine de personnes, étudiants en dernière année, doctorants et étudiants se spécialisant en infectiologie. Le directeur de la faculté, modérateur de la séance, constatant le grand intérêt qu’a suscité cette conférence, a demandé par la suite à DREAM de signer une convention avec l’université pour accueillir les jeunes médecins en formation, de manière à leur offrir la possibilité de mettre en pratique sur le terrain, dans un cadre d’excellence, les compétences théoriques qu’ils ont acquises au cours de leurs études.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Cette page est aussi disponible dans: itItaliano enEnglish pt-brPortuguês esEspañol