• Via di San Gallicano, Rome, Italy
  • (39) 06 8992225
  • dream@santegidio.org

14 millions de personnes menacées par la faim en Afrique. DREAM et la lutte contre la malnutrition

2Beira_febbraio_2005 010

L’inquiétude liée à la sécurité alimentaire en Afrique australe grandit. Selon un rapport alarmant du WFP, on estime à environ quatorze millions le nombre de personnes menacées par la faim en raison de la sécheresse prolongée qui a touché la région. Ce sont les conséquences à long terme du phénomène climatique El niño, qui provoque un réchauffement de la température superficielle de l’océan dans le Pacifique oriental et central tous les cinq ans environ, entraînant des effets en cascade dans le monde entier. Cette fois, les effets ont été particulièrement importants, au point de provoquer, depuis l’an passé déjà, une réduction des récoltes. C’est à présent la période des semailles, mais les pluies ont été extrêmement faibles. Dans ces régions, la période entre janvier et mars est connue pour être la saison maigre, avant que ne viennent les nouvelles récoltes d’avril. Les zones les plus touchées par la sécheresse sont le Malawi, où 2,8 millions de personnes sont menacées par la faim, Madagascar, le Zimbabwe, le Mozambique et le Swaziland. Les prix des principaux produits ont augmenté à cause de la faiblesse des dernières récoltes. Au Malawi le prix du maïs a augmenté de 73 % par rapport à la moyenne des trois dernières années. Le WFP appelle les gouvernements, les partenaires internationaux et toutes les organisations impliquées à agir, afin d’être prêts à étendre les programmes d’assistance et à soutenir la population en ce moment critique.

Le programme DREAM de la Communauté de Sant’Egidio intervient depuis quinze ans dans la lutte contre la malnutrition dans les dix pays dans lesquels il est déployé. Avec les années s’est créé un réseau bien diffusé et très efficace de soutien dans des contextes urbains et ruraux qui a permis d’intervenir rapidement dans les périodes de crise alimentaire.

Le cas le plus récent a été celui du Malawi : en février 2015, la Communauté de Sant’Egidio apporté des aides alimentaires dans les zones les plus touchées par l’inondation. Ces aides ont concerné plus de 5 000 familles dans les régions de Mangochi, Balaka, Zomba, Phalombe, Thyolo et Blantyre.

sost alimentare Conakry DSC_1508Le programme DREAM gère en outre trois centres nutritionnels en Afrique dans le cadre de la lutte contre la malnutrition infantile en fournissant une assistance nutritionnelle quotidienne à environ 3 000 enfants, assurant ainsi leur développement psychophysique.

Par ailleurs, la Communauté de Sant’Egidio soutient des centres de soin pour 130 000 personnes porteuses du VIH sur le continent, dont 20 % environ ont besoin d’un support nutritionnel en raison de leur état clinique et de leurs conditions de pauvreté.

Le récent rapport du WFP est inquiétant dans la mesure où il dresse un tableau critique dans un contexte, comme le contexte africain, déjà très touché par l’insécurité alimentaire. Les fonds alloués à la lutte contre la malnutrition ont au contraire marqué un recul progressif bien que l’objectif « Zero Hunger » figure parmi les dix-sept objectifs globaux que l’on se fixe d’atteindre d’ici 2030 (http://dream.santegidio.org/2015/10/21/objectif-faim-zero-un-defi-pour-le-malawi/?lang=fr).

Magazzino-alimentare-banner

 

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Cette page est aussi disponible dans: itItaliano enEnglish pt-brPortuguês esEspañol